jeudi 4 février 2021

test moule en impression 3D

Nous avons aujourd'hui la possibilité d'utiliser des imprimantes 3D pour réaliser moulte pièce. On commence à voir des coques réalisées en impression 3D. 

Je voulais tester la réalisation de moule en impression 3D pour pouvoir mouler des pièces dedans. 

L'idéal pour une mise en série serait d'avoir des moules en alu mais ca a un cout pas forcément justifié pour la catégorie. 

L'avantage aussi de passer par des impressions 3D est qu'on peut faire des essais avec différents profils. 

moules en cours de cirage 

les moules ont été réalisés par un collègue qui a tous le matériel nécessaire et le maitrise très bien. Il est important de maitriser la technique d'impression 3D et il parfois préférable de faire appel à un connaisseur. 

Du coup nous avons fait le test sur une première dérive avec Sandra qui souhaitait fabriquer la dérive de son RG65. 

une couche de carbone par face un bande de dépron sur le bord d'attaque et une troisième couche de carbone entre deux âmes en balsa et pour finir une tige M3 en Titane  




Après un passage au four, on démoule la pièce 

dérive démoulée

une fois détournée la dérive aura une couche de fibre de verre époxy pour boucher quelques porosités. 

Poids de la dérive finie

Epaisseur en tête de dérive, (théorique : 4 mm)

Epaisseur en pied de dérive

Le moule reste propre, il y a eu le tramage du carbone qui s'est incrusté dans le moule, je pense que c'est lié à une compo trop forte. 
j'ai déjà prévu de faire d'autres dérives avec des compo différentes pour vérifier si c'est plus rigide et surtout comment vieilli le moule après plusieurs pièces. 

Si le bilan final est positif, ca ouvrira la porte à plus de flexibilité pour la fabrication des prochaines pièces car on pourra faire un moule rapidement pour sortir des pièces spécifiques. 

A suivre...


mercredi 28 octobre 2020

News

 Bonjour, 

peu de news actuellement dans mon atelier, je me suis plutôt concentrer ces dernières semaines sur l'association "Vendée Modélisme Naval". 

Nous étions jusqu'à il y a un an une section voile RC du Comité d'Entreprise des Chantiers Jeanneau aux Herbiers. Dans une volonté de s'ouvrir à plus de monde, il a été décidé de créer une association type loi 1901. Cela nous permet notamment de mettre en place des activités de démonstration auprès des jeunes des centres aérés et bientôt auprès de l'école de mes enfants. une 60aine d'élève pourront venir s'essayer à la voile radio commandée. 

lien vers le blog : https://vendee-modelisme-naval.blogspot.com/


Pour l'atelier, actuellement en préparation des gréements pour pouvoir équiper rapidement des RG65 pour ces différentes animations. 


lundi 6 juillet 2020

nouveaux smile : pontage


la liaison entre les deux demi coques a été faite. La bande est assez large, pour la version light, j'ai du mettre du carbone car il y avait eu un défaut sur le dessous de coque. 
Pour des coques pontées : 82 et 72 gr. 
j'ai commencé à attaquer la finition et j'ai lancé deux outillages pour le collage des tubes jaumières et puits de mats et de dérive. 




mardi 23 juin 2020

nouveaux smile


j'ai eu une petite mésaventure découverte il y a quelques jours, lors du confinement, nous avons eu une période de chaud et la véranda est montée à des températures élevées (+ de 40°). 
Le smile y était sur un ber avec la quille en dessous, du coup la coque s'est déformée. C'est pas énorme mais ce n'est pas joli. 


Du coup, je me suis fait prêter le moule du bateau pour faire une nouvelle coque. 
Le moule ciré prêt pour la première coque

Première coque moulée, avec un 50gr en FV et un 90 gr en Carbone

maintenu au chaud sous un radiateur soufflant et dans la véranda (température maxi 43°)
Mon étuve n'est pas encore opérationnelle. 



avant de faire la jonction entre les deux demis coque, je me suis dit qu'il fallait en faire une seconde au cas où.j'était un peu déçu de voir la résine coulée en bas de la coque, sur cette seconde, j'ai mis un tissu d'arrachage et du feutre pour boire le surplus de résine. 
même compo de coque avec dessus un tissu de délaminage (qui laisser passer le surplus de résine)


les deux demis coque avec le feutre en plus qui est là pour boire la résine en trop. 

résultat final, la première coque est actuellement à 65 gr


La seconde est à 55 gr


Il va falloir que je travaille sur l'étuve pour la terminer et acquérir une pompe à vide pour faire du sous vide et avoir des pièces plus légères.

mardi 26 mai 2020

les moules sont là

Période de confinement oblige, je n'ai pu récupérer les moules que ce WE. 
3 moules en impression 3D : 
  1.  en bleu, le moule pour les noix de balestrons
  2.  le moule noir central pour les safrans
  3.  le moule de droite est le moule pour les dérives. 



moule de dérive

moule de safran

Le cirage des moules est en cours et je vais attaquer les pièces d'ici la semaine prochaine.

mercredi 19 février 2020

Moule de dérive et de safran


Je vais tester une nouvelle technologie pour la fabrication de dérives et de safran, l'impression 3D. 
L'idée est de faire les moules de la dérives en ABS imprimé. Le tout sera collé sur un CP et servira à faire les pièces. 



Plus d'infos dans les semaines à venir.

dimanche 16 février 2020

Navigation à Marans le 16 février


petite compétition au club de Marans ce dimanche, ils organisent tous les mois une régate qui a lieu de 14h à 17h30, ca permet aux membres du club de pouvoir s'amuser. Les régates sont ouvertes à tous les skippers donc c'était l'occasion d'aller m'amuser avec les camarades et notamment Alain qui a construit la coque. 

On naviguait à la sortie du port et le vent était assez compliqué. J'ai fait quelques belles manches mais beaucoup d'erreur à la fin (je domine une manche et je me fais doubler par deux skippers à 2m de la ligne). 

Le but était surtout de me comparer à un autre bateau qui a la même carène que moi. Résultat, il y a du travail car je me faisait distancer rapidement. On va travailler sur de nouveaux appendices et des nouvelles voiles (allègement et optimisations).  




samedi 15 février 2020

Navigation à Cholet le 15/02


Depuis cette année, je suis membre l'ARC, club FFV de Cholet. C'était l'occasion pour moi samedi d'aller naviguer sur le plan d'eau de Ribou pour la première fois. Il y avait pas mal de vent, il a fallu naviguer avec le jeu B. Quand le vent est d'ouest, il est dans l'axe du plan d'eau donc rien pour bloquer le vent et ca souffle bien. 

Retrouver les infos du club au lien suivant : https://archoletaises.wordpress.com/




mercredi 12 février 2020

Smile : première compétition



Ce dimanche 9 février, avait lieu une manche de voilier radio commandé au SNOS de St Nazaire. IL y avait 14 participants. Les conditions météos étaient compliquées, la tempête Ciara était déjà là. On avait tous des jeu B ou C, personnellement, je n’avais qu’un jeu B donc je n’ai fait que 8 des 18 manches, pour les autres j’avais trop de surventes pour piloter confortablement (on a eu quelques voiles déchirés). 
J’ai eu quelques beaux enfournements (coque à la verticale avec safran hors de l’eau et le balestron dans l’eau). Sinon le bateau s’est bien comporté en général, il enfourne tard, il remonte bien au près, j’ai pu faire des belles remontées.

Coté résultats, la première manche, je fini 2ème après avoir été devant quasi toute la manche, mais je fais quelques fautes sur le dernier bord et je me fais dépasser. Sur les autres manches, quand je faisais pas de fautes ou quand je n’étais pas embarqué par des surventes, je finissais dans le top 5 .
J’ai une petite réparation à faire sur la coque car j’ai eu un choc qui a enlever de la peinture.
quelques photos ci dessous. 








jeudi 6 février 2020

Smile : Première navigation



Ça y est, le bateau a fait sa première navigation, il y avait beaucoup de clapot et de vent du coup c'était compliqué de pouvoir voir les lignes du bateau où avoir une bonne idée des performances. 
Ça a au moins permis de faire une première prise en main qui a été agréable. 
Il remonte bien au près et n'enfourne pas au portant. C'est très positif

Il reste beaucoup de travail pour en faire un bateau performant